L’Europe, l’Amérique, l’Afrique… Les destinations tournent dans votre tête. Le soleil refait surface et ses rayons vous réchauffent. Vous ne pensez qu’à une chose: les vacances! Celles de Pâques pour commencer, suivies de très près par celles d’été. En tant que chef de famille, vous vous dites qu’il est temps de penser à les organiser.

La détente pure
Êtes-vous plutôt cocotier, plage de sable fin et option hôtel all inclusive? Ou baroudeur de la première heure, sillonnant les routes à la recherche de curiosités culturelles? Peu importe, les deux options se valent et sont totalement réalisables en famille. La preuve avec l’expérience d’Hélene Dewaerheijd, maman de deux enfants de 12 et 14 ans, passionnée de voyages et de découvertes: « Chaque année et depuis que nos enfants ont 6-7 ans, nous faisons deux voyages: un grand road-trip basé sur la découverte et un séjour all-inclusive dans un hôtel pour la détente pure ».

 

Dans 98 % des cas, le prix de vos vacances est plus intéressant en réservation rapide qu’en last minute, c’est-à-dire deux semaines avant le départ – Koen Van den Bosch

 

Réservation rapide vs. last minute
Il ne faut pas se le cacher, de tels voyages ou séjours ne s’improvisent pas. Et compter sur les vacances en last minute est souvent une prise de risque organisationnelle, voir même financière. « Dans 98 % des cas, le prix de vos vacances est plus intéressant en réservation rapide qu’en last minute, c’est-à-dire deux semaines avant le départ », explique Koen Van den Bosch, porte-parole de Thomas Cook Belgique. De plus, qui dit last minute, dit choix considérablement réduit. Ici, on parlerait de 82 % de choix en moins proposés par les agences de voyages.

Le plaisir compte
Mieux vaut donc miser sur une préparation minutieuse de vos vacances. Trois facteurs sont à déterminer: votre budget ainsi que l’endroit et la période à laquelle vous souhaitez partir. « Cette étape passée, il n’y a plus que le plaisir qui compte », explique Dewaerheijd. La planification des activités à réaliser sur place fait déjà partie des vacances en elles-mêmes.

Une mine d’or à exploiter
« Vous vous projetez déjà dans l’instant. Lors de cette phase de préparation, je peux passer des heures devant mon écran d’ordinateur ». Car c’est bien là la facilité de notre époque. Aujourd’hui, tout se réserve presque intégralement via la toile et les applications Smartphone. Que vous cherchiez des informations, des possibilités de réservations, des chats ou encore des blogs, internet est une vraie mine d’or à exploiter.

 

Fiez-vous aussi aux nationalités. Un Belge ne visite pas comme un Allemand ou un Américain – Hélene Dewaerheijd

 

Plongez dans la jungle des réactions
Le tout est de savoir identifier les offres intéressantes. Si les comparateurs vous offrent une idée sur le prix des hôtels, des restaurants ou des titres de transports, ils ne vous renseignent généralement jamais sur le service et leur qualité. Et pour faire abstraction des effets marketing, mieux vaut plonger dans la jungle des réactions des internautes. Mais attention! Là aussi, il faut être vigilant aux commentaires que rédigent anonymement les établissements en question ou leurs concurrents.

Les mêmes aspirations
L’idée? Selon Dewaerheijd,  il ne faut pas hésiter à en lire régulièrement. Vous retrouverez les personnes qui ont les mêmes aspirations que vous en termes de voyage. « Fiez-vous aussi aux nationalités. Un Belge ne visite pas comme un Allemand ou un Américain ». Et puis pensez-y. En marge des hôtels hors de prix et des accommodations souvent cadenassées, la solution se cache peut-être sur les sites comme Airbnb mettant en valeur l’économie de partage.