Celui qui sait comptera toujours un avantage sur celui qui ne sait pas! C’est valable dans une banale discussion quotidienne comme dans le milieu professionnel. Les entrepreneurs belges participent-ils au mouvement?

Ann Lomans, fondatrice de la société de communication Pravda Pressroom

Pourquoi est-ce si important d’acquérir constamment de nouvelles connaissances?
« Vu que le monde bouge sans arrêt, il est essentiel de se mettre à niveau en continu, et d’adapter sa société aux besoins du moment. La petite ou moyenne entreprise qui ne fait pas ça se voit condamnée à mort à court ou à moyen terme. Nous acquérons le plus souvent la majeure partie de notre connaissance par la pratique concrète sur le terrain… Le secteur des relations publiques change constamment de visage, ce qui fait que les formations ou briefings valables hier ne le seront souvent plus aujourd’hui! Bref, si les bases du métier s’apprennent par la théorie, c’est par la pratique que nous nous mettons constamment à jour! »

Les entreprises belges investissent-elles assez dans ces nouvelles connaissances?
« Nous essayons de suivre de très près le marché et ses évolutions. Mais, pour être tout à fait franche, je pense que seules les grosses sociétés ont le temps et les moyens d’organiser de grands symposiums internationaux et de parcourir toutes les nouvelles publications qui sortent sur un domaine précis! Nous privilégions une approche nettement plus pragmatique. Nous sommes par exemple de fervents utilisateurs du web. Qui offre, généralement au jour le jour, des comptes rendus des séminaires qui se tiennent partout dans le monde au sujet de nos secteurs de prédilection. De même, les leaders d’opinion dans les domaines qui nous intéressent possèdent souvent un blog personnel qui se transforme en mine d’informations et d’inspiration pour nous! »

Organisez-vous, ou suivez-vous, des formations dans ce but?
« Nous n’organisons pas de formations propres. Comme nous sommes très peu nombreux, les connaissances exigées doivent être très pointues. Et puis, je ne crois pas que quelque chose qui pourrait nous satisfaire existe pour le moment sur le marché. Enfin, une petite entreprise comme la nôtre ne peut pas se permettre le luxe, surtout au niveau de l’emploi du temps, de permettre à nos collaborateurs de s’absenter longtemps pour suivre des formations qui seraient uniquement de toute façon trop générales. Par contre, nous suivons, bien entendu, des cours en informatique et en langues. »

Priscilla van der lek, HR Manager de The Walt Disney Company  pour le Benelux

Pourquoi est-ce si important d’acquérir constamment de nouvelles connaissances?
« Les secteurs des médias et du divertissement, dans lesquels nous sommes actifs, restent des branches très dynamiques. Où tout bouge et se développe très vite. Il importe donc de se mettre continuellement à niveau au sujet de tous les développements et de toutes les tendances au sujet desquelles Disney est appelé à réagir de manière adéquate. Voilà pourquoi il est fondamental pour nous de continuer à acquérir des connaissances nouvelles chaque jour. Car ce sont elles qui nous font avancer… »

Les entreprises belges investissent-elles assez dans ces nouvelles connaissances?
« Chaque société investit selon ses moyens et ses ambitions. Quant à nous, Disney  Benelux suit un programme Learning & Development centré sur l’amélioration des prestations et le bien-être des employés, tant en groupe qu’individuellement, en phase avec notre vision générale. Il s’agit d’un processus éducatif par lequel nous tentons toujours d’améliorer les compétences de tous nos collaborateurs. De plus, grâce à ce programme, nous élargissons leur champ de connaissances, et favorisons les collaborations et les interactions positives entre eux. De sorte que la compagnie dans son ensemble bénéficie de tout cela. »

Organisez-vous, ou suivez-vous, des formations dans ce but?
« Disney ne se contente pas des traditionnels programmes L&D évoqués par ailleurs, mais développe aussi d’autres événements propres, notamment à travers l’organisation de la  Disney Learning Expo. Où nous invitons des orateurs intéressants et pertinents pour qu’ils apprennent de nouvelles choses à notre personnel et échangent avec lui. Tant au niveau du business qu’à celui du développement personnel. Dernier de nos projets en date: le Disney Intrapreneur’s Challenge. Un défi, auquel chaque employé peut participer, consistant à concrétiser les bonnes idées et les concepts les plus prometteurs. C’est un excellent moyen de rentabiliser le temps des employés en formation! Car il en sort généralement des projets concerts très intéressants! »

Stefaan Bettens, CEO de Jet Import, l’un des plus grands importateurs de boissons en Belgique

Pourquoi est-ce si important d’acquérir constamment de nouvelles connaissances?
« Parce que nous vivons dans un monde très globalisé ! La notion de connaissance fait d’ailleurs partie intrinsèque de l’existence de Jet Import. Nous nous orientons en continu sur l’enrichissement de notre personnel, sur la recherche de nouvelles évolutions des tendances au sein du marché, et sur le suivi des changements dans l’évolution de la société. C’est ainsi que nous avons observé une évolution importante dans le secteur des cocktails à base de gin & tonic. Suite à cela, la plupart de nos employés devront se montrer capables de faire de bons cocktails à base de Fever-Tree, le nouveau-né de chez Red Bull. Cela aussi, c’est de la connaissance dans notre secteur. (rires) »

Les entreprises belges investissent-elles assez dans ces nouvelles connaissances?
« La Belgique est un pays d’export par excellence. Et cette tendance se vérifiera encore de plus en plus dans le développement futur de notre économie. Les coûts salariaux extrêmement élevés qui sont d’application dans notre pays font que nous ne sommes bien entendu pas un territoire de prédilection pour des activités de production. Par contre, c’est sur le terrain de l’innovation que nous pouvons marquer des points! »

Organisez-vous, ou suivez-vous, des formations dans ce but?
« Jet Import est une entreprise dynamique, peuplée de jeunes talents aux dents longues. Qui ont tous faim de nouvelles connaissances, ainsi que de développement personnel et professionnel. Voilà pourquoi nous offrons un large éventail de formations, tant en interne qu’en externe. Où nous allions la théorie à la pratique de notre champ d’activités. L’entrepreneuriat est également une valeur à laquelle nous accordons beaucoup d’importance. Ce qui fait aussi de Jet Import un tremplin idéal pour de jeunes qui en veulent. »