En collaboration avec

 Ingrid Reynaert, Business Group Leader Smart Cities, Agoria

De plus en plus de villes et communes wallonnes se lancent dans l’aventure des Smart Cities. « Et beaucoup de leurs projets pilotes sont vraiment fantastiques », s’enthousiasme Ingrid Reynaert, Business Group Leader Smart Cities d’Agoria, la fédération de l’industrie technologique. « Profitons-en pour stimuler davantage le développement urbain intelligent. »

Une récente enquête menée par le Smart City Institute Liège révèle que 77 % des villes wallonnes considèrent le passage à une Smart City comme une priorité politique; une proportion qui atteint les 34 % dans les zones rurales.

Plate-forme neutre
Ces chiffres rejoignent les constatations d’Agoria qui rassemble depuis de nombreuses années les entreprises technologiques développant des solutions visant à rendre les villes plus intelligentes et qui, avec son projet Smart Cities, offre une plate-forme neutre où l’industrie peut s’entretenir de manière structurelle avec les autorités locales et les autres parties prenantes. Cet écosystème d’environ 90 entreprises (start-up, PME et grandes entreprises) offre une expertise combinée en matière de smart mobility/logistics, smart building/district, smart energy et smart digital.

 

77 % des villes wallonnes considèrent le passage à une Smart City comme une priorité politique

 

Notre défi
Le défi? Collecter, traiter et intégrer intelligemment des données numériques dans de nouvelles applications afin de gérer plus efficacement les villes et d’offrir davantage de confort et de bien-être aux citoyens.

Nouvelles possibilités
Notre modèle de concertation fonctionne. D’un côté, il faut absolument poursuivre le travail de sensibilisation, car la technologie évolue si vite que de nouvelles possibilités apparaissent chaque jour. D’un autre côté, nous constatons que de plus en plus de cas inspirants naissent de telles collaborations.

 

Contrairement à il y a quelques années, la mayonnaise est en train de prendre en Wallonie

 

Une foule de cas inspirants
C’est ainsi qu’Agoria a récemment décerné un Smart City Award 2017 à Houffalize, Comblain-au-Pont et Brugelette (pour plus d’infos, voir www.agoria.be/smartcities). D’autres exemples? Charleroi s’attelle à rendre 200 bâtiments publics intelligents. Seraing dispose d’un centre administratif neutre en énergie. Namur mène un projet de bus électriques assorti de systèmes de recharge rapide à la fin du circuit. Wavre et la région de Viroinval ont installé de l’éclairage LED intelligent…

Prêt pour la prochaine étape 
Contrairement à il y a quelques années, la mayonnaise est en train de prendre en Wallonie. Le défi consiste désormais à dépasser la phase pilote de ces nombreuses initiatives afin d’atteindre un niveau supérieur. Car c’est seulement à cet instant que nous pourrons créer de l’emploi et de nouveaux services. Pour y parvenir, il est nécessaire de développer une stratégie et d’être ouvert aux autres parties prenantes… Agoria invite déjà toutes les villes et communes à s’entretenir avec l’industrie au sujet de leurs défis Smart Cities. »