Louer ou acheter un bien immobilier s’apparente souvent à un véritable parcours du combattant pour les néophytes. Vous ne savez pas par où commencer? Nous vous offrons un éclairage ci-dessous.

Confort rassurant
Vous débutez dans la vie active? Vous vous mettez en ménage pour la première fois? Alors, une question, ô combien importante, doit vous torturer l’esprit: celle du logement. Il faut le dire, un changement de cap ou de vie implique sans conteste le besoin d’un confort rassurant. Mais cela va-t-il nécessairement de pair avec l’achat d’un bien immobilier? Dans votre entourage, une idée a peut-être déjà fait son chemin: louer un bien, c’est jeter son argent par les fenêtres.

Corde au cou
« Pas nécessairement! », nuance Nicolas Watillon, vice-président de l’Institut Professionnel des Agents immobiliers (IPI). Cela dépend bien évidemment de la situation financière de chacun. Vous êtes jeune et venez de trouver un emploi? Dans ce cas, la solution la plus judicieuse sera certainement la location. « Pour un même appartement occupé, la différence entre un loyer et des mensualités d’un crédit logement varie régulièrement du simple au double ». Et encore, on oublie de tenir compte de certains frais que le locataire, lui, ne devra jamais payer comme les grosses réparations éventuelles ou encore les frais d’acquisition. En résumé, il ne faudrait pas se mettre la corde au cou à l’instant où l’on met le pied à l’étrier professionnel. « Parfois, il faut juste voir la location comme une étape préliminaire avant l’achat définitif », conclut Nicolas Watillon. « Ça vous donne du recul et vous permet de composer selon votre évolution financière ».

Vitesse et précipitation
Quoi qu’il en soit, si vous pouvez vous permettre l’investissement, n’hésitez pas à franchir le pas: les taux hypothécaires actuels sont relativement bas. Mais ne confondez pas vitesse et précipitation. La clé de tout bon investissement reste en effet le temps que l’on y consacre. « Faire le choix d’un cocon ou d’un bien à louer pour le restant de ses jours est d’une importance capitale », explique Abraham de Bettencourt, directeur des agences Lecobel Vaneau. Ne pas envisager tous les tenants et aboutissants de votre investissement peut à la longue jouer sur votre énergie et, pire, sur votre santé. Pour Abraham de Bettencourt, il faudrait visiter au moins une vingtaine de biens avant de se lancer dans des démarches d’acquisition. « Vous êtes dès lors à même de juger par vous-même de la véritable qualité d’un bien », argumente-t-il.

 

La clé de tout bon investissement reste en effet le temps que l’on y consacre.

 

Avantages et inconvénients
En tant que novice, il semble donc primordial de s’entourer de vrais professionnels du secteur immobilier pour y voir plus clair. « Agents immobiliers, notaires et architectes, il ne faut pas lésiner sur les conseils », renchérit Nicolas Watillon. Ces derniers identifieront avec vous non seulement votre profil d’investisseur (par exemple, investissement en vue de louer ou de résider), mais également les différents avantages et inconvénients selon le bien et son emplacement, ainsi que votre budget et les économies souhaitées.

Primes, prêts et avantages
Un point sur lequel ces experts seront également à même de vous éclairer reste les différentes aides dont vous pouvez bénéficier. Chaque région dispose de ses primes, prêts et avantages pour l’achat mais également pour l’amélioration de votre habitation. Il est donc nécessaire de s’adresser aux autorités de votre région pour en savoir plus. Ainsi, la Région wallonne vous permet par exemple de bénéficier d’une prime à l’acquisition pour l’achat d’un logement appartenant au secteur public avec notamment comme avantage, la réduction des droits d’enregistrement à 0 %. Quant à Bruxelles, selon les communes, il est également possible de bénéficier de certaines primes (toiture, énergie, rénovation…) ou encore de s’adresser à un organisme comme le Fonds du Logement pour bénéficier de crédits hypothécaires à taux d’intérêts considérablement réduits. Vous l’aurez compris! Face au dédale que représente l’achat d’un bien immobilier, vous n’êtes pas seul!