MM_1017_Exp-003En collaboration avec

Sophie Mersch, Ingénieur civil architecte et Conseiller en rénovation durable chez Homegrade

En cette période où la performance énergétique neutre de nos espaces quotidiens retient l’attention du public et des meilleurs spécialistes, nous recherchons des moyens toujours plus efficaces pour rendre nos maisons durables. Pour ce faire, certains facteurs font la différence.

Besoins en énergie
Premièrement, il est essentiel de réduire les besoins en énergie de l’habitation en améliorant son isolation thermique.

Isolation
La chaleur montant, l’isolation du toit est prioritaire. Un conseiller indépendant va rechercher la solution adéquate en fonction de la structure, des impositions urbanistiques et des performances attendues des points de vue surchauffes et acoustique. Il aide le particulier à comparer les devis et à s’y retrouver dans les réglementations et les aides financières disponibles.

L’isolation des murs par l’extérieur est à privilégier quand elle est possible. L’isolation dans la coulisse et par l’intérieur pourrait, dans certaines conditions, entraîner des problèmes de condensation. Les conseillers examinent, entre autres, la destination des pièces et l’orientation des murs à isoler.

Le châssis
Il faut savoir que le coût d’un nouveau châssis n’est amorti qu’en une trentaine d’années. Souvent, les châssis existants peuvent être conservés, réparés et étanchéifiés, et recevoir un double vitrage super isolant et éventuellement acoustique. C’est beaucoup moins coûteux que le remplacement du châssis et subsidié par les primes régionales.

 

Dès 2018, il sera plus difficile de revendre sur le réseau l’énergie produite au prix d’achat de l’électricité

 

Ventilation
De même toute opération d’isolation va de pair avec une réflexion sur la ventilation. Une isolation efficace s’accompagnant d’une meilleure étanchéité à l’air, l’air intérieur devient malsain si on ne prévoit pas une ventilation contrôlée. Celle-ci peut se faire de façon naturelle, en prévoyant des entrées d’air en façade, ou par l’installation d’un système mécanique. Un conseiller peut aider le particulier à naviguer entre contraintes techniques et impositions réglementaires. Son avis se révèlera fort utile lors des installations de chauffage et de production d’eau chaude, et bien entendu pour ce qui concerne les énergies renouvelables.

Vers des systèmes rentables
Enfin il aidera les particuliers et les copropriétés à s’y retrouver entre les nombreux systèmes, et à éviter les effets de mode liés à la promotion massive de systèmes pas toujours rentables sous nos latitudes, comme les pompes à chaleur.

Énergie verte
Les panneaux photovoltaïques restent assez intéressants bien que, dès 2018, il sera plus difficile de revendre sur le réseau l’énergie produite au prix d’achat de l’électricité. Comment stocker celle qu’on n’a pas consommée? Les batteries sont encore beaucoup trop chères, il vaut mieux chauffer son ballon d’eau chaude sanitaire, l’appoint étant alors apporté par la chaudière.