Pour certains, la fin de l’année symbolise les fêtes en famille ou entre amis, les repas chaleureux et les soirées autour du feu. Pour d’autres, elle évoque les vacances à la montagne ou sur une plage de sable chaud. Et pour nos experts?

 

Johan Lolos, Photographe baroudeur

Quelles sont vos traditions de fin d’année?
« Je n’en ai plus vraiment depuis que je suis devenu photographe, il y a 4 ans. Chaque fin d’année est différente et dépend des shootings que proposent mes clients. En 2013, j’ai passé les fêtes en Australie. En 2014 et l’an dernier, en Nouvelle-Zélande. Là-bas, les saisons sont inversées et, même si les gens essaient de célébrer le Réveillon comme nous le faisons ici, ce n’est pas très crédible. Tout le monde est en short et T-shirt dehors puisqu’il fait 30-40 degrés. Noël m’inspire les gros pulls d’hiver, les ambiances cosy avec les bougies et les bons repas festifs et, évidemment, on ne retrouve pas du tout cela dans l’hémisphère sud. C’est cet aspect qui m’a sans doute le plus manqué ces dernières années. »

Quelles sont, selon vous, les meilleures destinations de voyage en hiver?
« Clairement, l’Australie et la Nouvelle-Zélande en font partie si on aime l’été, bien que la Nouvelle-Zélande soit plus sympathique encore juste après les fêtes, à partir de février. Mais pour deux semaines de vacances, c’est un peu court étant donné la distance et le décalage horaire. Si l’on préfère les destinations froides, les pays nordiques sont magiques. Je recommande l’Islande et la Norvège où l’on peut voir les aurores boréales. Il y a 2 ans, j’étais dans les Rocheuses canadiennes. C’est pas mal si on aime le grand froid et le blanc partout. C’est très joli mais il faut se faire aux températures glaciales. La fin d’année est aussi la période idéale pour un safari au Kenya ou en Tanzanie. »

Partez-vous en voyage en cette saison et, si oui, où partez-vous?
« Les voyages dépendent des propositions de mes clients. Rien n’est encore prévu pour cet hiver mais cela peut évoluer. Je pourrais très bien rester en Belgique et célébrer les fêtes avec la famille ou les amis, ou bien partir en voyage. Ma copine et moi sommes en train d’étudier différentes destinations. Si nous avons l’opportunité de partir, sans boulot associé, nous choisirons sans doute une destination moins chère et moins éprouvante en termes de fatigue, comme la Thaïlande ou l’Inde. Mais il est vrai que, pour deux semaines, l’Inde n’est peut-être pas la meilleure option. Les distances sur place sont longues à parcourir et nécessitent beaucoup d’heures de train. »

Emmanuelle Hubert, Blogueuse voyageuse

Quelles sont vos traditions de fin d’année?
« Je suis assez traditionnelle pour les fêtes et je profite donc de ces moments-là pour passer un peu plus de temps avec ma famille. Férue de cuisine, je profite aussi de cette période pour concocter des petits plats hivernaux et organiser des repas avec les amis. J’aime aussi passer le Nouvel An à l’étranger, même si cela fait longtemps que je ne l’ai plus fait. Si Noël et Nouvel An peuvent apparaître comme des fêtes commerciales et que de plus en plus de personnes sont réticentes, pour cette raison, à l’idée de préparer de grosses fêtes, personnellement, aller au marché de Noël, acheter des cadeaux, les offrir… est quelque chose que j’apprécie beaucoup. C’est l’occasion de partager de beaux moments avec la famille. »

Quelles sont, selon vous, les meilleures destinations de voyage en hiver?
« Durant le mois de décembre, j’aime particulièrement les destinations liées aux marchés de Noël. L’an dernier, je suis allée à Prague. On y trouve un superbe marché de Noël auquel on ne pense pas forcément mais qui vaut vraiment le coup. Plus proche de chez nous, le marché de Noël d’Alsace est très chouette, ou celui du Grand-Duché de Luxembourg. Et pour les voyages plus festifs, je recommande l’Angleterre, l’Écosse ou Londres. Les anglais savent bien faire la fête à cette période et c’est l’occasion de découvrir des spécialités culinaires hivernales très différentes des nôtres. Mais la Belgique est aussi très agréable en hiver. J’aime me balader dans les Ardennes et profiter de la saison du gibier. Il n’est pas nécessaire d’aller bien loin pour prendre du bon temps. »

Partez-vous en voyage en cette saison et, si oui, où partez-vous?
« Je ne suis pas fan des activités sportives hivernales. Je choisis des destinations où l’on retrouve une ambiance hivernale, mais pas des destinations de sports d’hiver. J’aime beaucoup les pays de l’Est l’hiver. Prague, Budapest, la Pologne… En plus des marchés de Noël très chouettes et des nombreuses activités possibles, les pays de l’Est ont une cuisine très généreuse, parfaite pour se réchauffer entre les visites. Cette année, je pense retourner en Angleterre, car cela fait quelque temps que je n’y suis pas allée. Si je parviens encore à trouver un hôtel à Londres, c’est là-bas que je poserai mes bagages. Sinon, j’irai dans la campagne anglaise où sont souvent organisés des réveillons très sympathiques. »

Armand Marchant, Skieur alpin

Quelles sont vos traditions de fin d’année?
« Je n’en ai pas vraiment car, la plupart du temps, les compétitions s’enchaînent et ne me permettent pas de rentrer en Belgique auprès de ma famille. L’an dernier, cependant, j’ai quand même réussi à passer Noël avec elle. Cela faisait 5 ans que ce n’était plus arrivé. Nous avons décidé de faire l’impasse sur certaines courses sportives pour profiter un peu des proches. Si la fin de l’année est, pour moi, une période comme une autre, elle est malgré tout aussi un moment de remise en question. Tous les souvenirs de l’année, bons ou mauvais, me repassent dans la tête et je fais le bilan. Que faudrait-il améliorer l’année prochaine? C’est un moment où j’identifie les objectifs personnels que je souhaite atteindre. »

Quelles sont, selon vous, les meilleures destinations de voyage en hiver?
« La montagne! Je n’ai pas d’endroit particulier à conseiller si ce n’est de partir à la montagne. Pour moi, toutes les montagnes sont belles. C’est sûr que d’aller en Finlande, là où vit le Père Noël, c’est une très belle destination, et ceux qui ont l’occasion de s’y rendre ont beaucoup de chance. Mais tant que l’on est dans la montagne, dans un vrai chalet, autour d’une bonne fondue et d’un feu, la soirée de Noël ne peut être que réussie. Selon moi, quel que soit l’endroit, s’il nous plaît, si l’on s’y sent bien et si l’on est bien entouré, c’est suffisant pour passer de belles fêtes de fin d’année. »

Partez-vous en voyage en cette saison et, si oui, où partez-vous?
« L’hiver, je voyage là où se déroulent les compétitions. Avant, pendant et après les fêtes de fin d’année, je suis le plus souvent près de Megève, Praz-sur-Arly ou dans la région de Haute-Savoie. Dans la montagne française donc. Quasiment tous les ans, car c’est là où l’on se prépare pour les compétitions à venir. Les fêtes sont célébrées avec l’entraîneur et les coéquipiers, notre deuxième famille. Pour Noël, on essaie d’organiser quelque chose qui ressemble quand même à une vraie fête. On ne va pas se coucher “à pas d’heure” non plus mais on essaie de faire en sorte que la magie de Noël opère, même si la famille est absente. Et comme c’est Noël, on se lâche un peu au niveau du repas. »