Tandis que Greenpeace met en garde contre la fast-fashion, David Jeanmotte dispense ses conseils pour les soldes d’hiver.

Janvier, c’est de soldes
Pour beaucoup, janvier est synonyme de soldes. Même si les ventes en ligne et le contexte socio-économique morose font baisser l’affluence dans les magasins, les soldes restent l’un des grands rendez-vous de l’année en matière de consommation.

Dépenses
Selon une enquête du Groupe Hugo Ceusters-SCMS, le Belge dépense en moyenne 90 euros par journée de shopping pour toute la famille. Plus précisément, 56 % dépense de 25 à 125 euros, 19 % moins de 25 euros et 25 % un montant supérieur à 125 euros. Des montants qui n’ont guère évolué depuis plusieurs années.Si la dépense n’augmente pas, la proportion d’hommes, elle, est en croissance continuelle. En 2013, ils représentaient 35,7 % des acheteurs belges dans les magasins. Ils sont aujourd’hui 39,5 %. En pourcentage, ce sont eux aussi qui dépensent le plus facilement des montants supérieurs à 125 euros.

Résister une bonne affaire
Homme ou femme, Greenpeace met en garde contre cette fièvre acheteuse. « Il est difficile de résister à la bonne affaire, mais la fast-fashion signifie que nous consommons et jetons les vêtements plus vite que la planète ne peut le supporter », souligne Kirsten Brodde, à la tête de la campagne « Detox my Fashion » menée par l’ONG depuis 2011. Une personne achète 60 % de vêtements de plus qu’il y a 15 ans, et garde chaque pièce deux fois moins longtemps, selon une enquête McKinsey.

« Les marques doivent repenser leur modèle du jetable et produire des vêtements durables. En tant que consommateurs, nous avons aussi ce pouvoir: avant d’acheter, nous pouvons tous nous demander: ai-je vraiment besoin de ça? », plaide Kirsten Brodde.

 

Les Belges dépensent en moyenne 90 euros par journée de shopping. Parmi eux: 39,5 % d’hommes Étude du Group Hugo Ceusters-SCMS

 

Pas de remords
Alors, comment faire le tri et éviter d’avoir des remords au lendemain d’une virée soldes? En procédant à des achats raisonnés, selon le relookeur David Jeanmotte. « Il faut profiter des soldes d’hiver pour scruter les promotions et acheter de belles pièces qui vont servir toute l’année, voire pendant plusieurs années », conseille celui qui assure qu’on peut être à la fois mode et économe.

Quelques exemples? Profiter de l’hiver pour acheter des vêtements qu’on ne trouve qu’en cette saison: les longs manteaux ou les trench, la petite robe noire, les bonnes chaussures… « Pour les hommes, il faut profiter des soldes pour acheter une veste classique habillée ou un smoking à 50 ou 70 % de réduction, qu’il s’agisse de grandes marques ou de magasins de chaîne moins onéreux », assure celui qui dispense ses conseils à la radio, à la télévision et dans certains magasins partenaires.

Touche glamour
Les soldes d’hiver constituent, selon lui, l’occasion idéale pour les femmes d’apporter une touche glamour à leur tenue tout au long de l’année. « Il faut en profiter pour acheter ces articles brillants, à sequins ou satinés qu’on trouve beaucoup dans la collection des fêtes de fin d’année, mais qui disparaissent des rayons en février ». Il s’agit des petites vestes habillées à un bouton qui soulignent la taille et se révèlent flatteuses quelle que soit la corpulence, mais aussi des petits tops élégants à bretelles qu’on portera avec un pull ou une veste en hiver, mais seuls en été…

 

Avant d’acheter, nous pouvons tous nous demander: ai-je vraiment besoin de ça? Kirsten Brodde

 

Paraître ringard
Par contre, aux hommes comme aux femmes, il conseille d’éviter les couleurs et les motifs, qui durent une saison et impriment une date d’achat sur la tenue, au risque de paraître ringard l’année suivante. « Pour les hommes, je conseille les chemises blanches en coton de bonne qualité avec une trame, un léger motif dans la trame du tissu, ils masquent plus les petits bedons que les chemises lisses et unies. Pour les femmes, on reste dans le noir et on associe à des accessoires bien choisis », affirme-t-il.

Ne pas céder à l’impulsion
Car les accessoires aussi bénéficient de réductions intéressantes pendant les soldes, qu’il s’agisse des sacs à main, foulards et étoles, chapeaux, bijoux de toutes sortes. Le tout étant de ne pas céder à l’impulsion, mais de réfléchir à quelles associations sont possibles avec la pièce convoitée et en quelles circonstances on va oser la porter.