En collaboration avec

Renaud Tockert, Administrateur délégué de CAP48

Notre pays, que la Banque mondiale classe à la 23e place des pays les plus riches, détient aussi un des plus hauts taux de pauvreté infantile d’Europe. Depuis 5 ans, juste avant Noël, du 17 au 23 décembre, une chaîne se mobilise pour aider ces 80.000 enfants, qui vivent avec leur famille sous le seuil de pauvreté.

Manifestation symbolique
Noël est traditionnellement une période où l’on porte plus d’attention aux autres, les petits cadeaux à nos proches en sont d’ailleurs souvent la manifestation symbolique.

Cette période des fêtes de fin d’année est un moment où l’on prend davantage de temps pour penser à ce qui compte pour soi-même et comment le partager avec les autres. Les valeurs véhiculées liées aux fêtes s’associent inévitablement à l’empathie et au partage, d’autant plus que les sollicitations commerciales sont nombreuses. Dans notre imaginaire collectif, ce moment est la fête des retrouvailles en famille. C’est également un moment où l’on pense davantage au bien-être collectif, aux valeurs de solidarité et par conséquent, aux familles en difficulté ou aux personnes seules qui appréhendent cette fin d’année.

Pauvreté
En Belgique, 80.000 enfants vivent aujourd’hui sous le seuil de pauvreté. Ce qui représente une personne sur quatre en Wallonie et une sur trois à Bruxelles. Ces familles se débattent dans des difficultés financières qui entraînent souvent une cascade d’autres problèmes en matière de santé, de logement, d’enseignement…

 

80.000 enfants vivent aujourd’hui sous le seuil de pauvreté

 

Soutien financier
Depuis 2013, Viva For Life, l’opération organisée par VivaCité, la chaîne familiale de la RTBF, et CAP48, offrent la possibilité de soutenir financièrement des associations qui accompagnent les enfants de 0 à 6 ans et leurs familles qui vivent sous le seuil de pauvreté. La finalité de cette action est d’augmenter le nombre de places d’accueil et de renforcer les équipes pour contribuer à un meilleur développement et épanouissement de l’enfant et des parents. Une action sur l’immédiat, mais aussi une ambition de rompre le cercle intergénérationnel de la pauvreté.

L’importance de donner
Faire un don est donc une manière de faire un geste concret et positif. Donner de son temps, donner de l’argent est d’abord l’expression d’une ambition commune d’une société solidaire. Donner c’est aussi accorder sa confiance à une action qui contribue significativement au progrès de la société.

Viva For Life
Deux enquêtes externes en 2017 (Dedicated Resources, Université de Mons) ont conclu d’une part à une contribution importante de Viva for Life à la sensibilisation du grand public sur la pauvreté dans notre pays, et d’autre part à l’efficacité de l’action en termes de renforcement des associations sur le terrain.

Cette année, nous avons reçu plus de 140 demandes de financement d’associations. Elles ont besoin de vous, de votre attention, et de vos dons.